Nos conseils pour guérir de la cervicalgie

guérir de la cervicalgie
Partager cet article

Les douleurs cervicales touchent de nombreuses personnes, qu’elles soient âgées ou jeunes. Elles sont parfois causées par du stress, un traumatisme du cou, de l’arthrose ou une mauvaise posture au quotidien. Elles se manifestent avec l’apparition de douleurs au niveau de la nuque, par des difficultés à se mouvoir ou une sensation de raideur au niveau du cou. Ces symptômes finissent en général par disparaître après un certain temps. Cependant, il arrive qu’ils persistent et qu’ils deviennent vraiment contraignants. Voici alors quelques conseils pour guérir et prévenir la cervicalgie.

Bien choisir son matelas

En moyenne, nous dormons 8 heures par jour. On passe donc environ un tiers de notre temps en position allongée. Voilà pourquoi, en utilisant un matelas usé ou offrant un mauvais confort, vous vous exposez certainement à des douleurs cervicales. Sauf si ce n’est pas déjà le cas. Il est par conséquent recommandé de se tourner vers un bon matelas.

Un matelas tediber est entre autres un modèle à privilégier. Il peut vous offrir le confort et le bien-être dont vous avez besoin. Il propose un bon maintien tout en soutenant correctement vos épaules et votre nuque.

Utiliser un bon oreiller

Dormir avec un oreiller adéquat constitue également une alternative parfaite pour prévenir et soulager les douleurs cervicales. Par exemple, il y a les oreillers orthopédiques. Ils confèrent un excellent soutien au niveau du cou. En général, ils présentent une partie creuse prononcée sur la zone où la tête repose.

Avec sa forme ergonomique, ce type de coussin épouse les courbes de vos courbes, que ce soit au niveau des épaules, du cou ou de la tête. Pendant votre sommeil, votre colonne vertébrale et votre nuque restent alignées grâce à la mémoire de forme.

Les oreillers cervicaux de haute qualité sont ainsi un accessoire incontournable pour ceux et celles souffrant de douleurs au réveil. Afin de préserver leur durabilité, vous devez bien les entretenir en nettoyant notamment les taies, les housses et les protège-oreillers.

Adopter les bonnes positions de sommeil

Après quelques heures au lit, des douleurs au cou se manifestent et vous empêchent de dormir. Il est probable que votre posture en soit la cause. Il est conseillé de ne pas se coucher sur le ventre. Cette position peut provoquer des tensions sur vos muscles et vos cervicales.

De préférence, dormez sur le dos. Dans cette posture, les courbures vertébrales naturelles sont davantage respectées. Par ailleurs, utilisez un matelas épousant les formes du corps et soutenant parfaitement les points de pression.

Parmi les différents types de matelas sur le marché, le modèle moelleux est celui qui convient le mieux pour prévenir et soulager les douleurs cervicales. Cela dit, avant de passer à l’achat, prenez en compte certains critères comme votre morphologie, votre taille et votre poids.

Bannir les mauvaises postures au quotidien

Il existe plusieurs mesures préventives pour éviter la cervicalgie. En fait, ce sont des gestes simples dans la vie de tous les jours, pouvant apporter de nombreux bienfaits à court terme comme à long terme. En voici entre autres quelques-unes :

  • Au bureau ou à la maison, évitez de rester assis trop longtemps. Faites de petites pauses de 5 à 10 minutes et bougez régulièrement. Vous pouvez d’ailleurs réaliser de légers étirements pour prévenir les raideurs de la nuque.
  • Durant un appel prolongé, ne pas coincer le téléphone entre l’épaule et le cou. De même, ne pas garder la tête baissée trop longtemps quand vous utilisez votre smartphone ou tablette. Dans les deux cas, vous risquez de souffrir de douleurs au niveau du cou et de l’épaule.

Cependant, malgré toutes les précautions prises, si les douleurs persistent ou s’aggravent, pensez à consulter un professionnel de la santé. C’est par exemple le cas d’un ostéopathe qui est capable de soulager les douleurs cervicales en employant des méthodes douces. Sinon, contactez votre médecin traitant pour qu’il puisse établir un diagnostic et vous prescrire les médicaments adéquats.

Articles recommandés