Traiter les irritations et infections de l'étéUne fois l’hiver et ses virus de la grippe et de la gastro-entérite passés, on se permet de souffler un peu. Cependant, l’été aussi dispose de son lot de petites affections qui peuvent être désagréables, sans pour autant représenter de danger particulier.

Soleil, chaleur, sable, mais aussi promiscuité lors des bains par exemple dans les piscines collectives peuvent éventuellement causer quelques petits désagréments.

Cependant rassurez-vous : ces petites affections sont généralement sans gravité, et elles peuvent être traitées très vite dès lors qu’elles sont diagnostiquées. Il est simplement nécessaire de consulter en particulier quand on présente une mycose, ou toute autre petit bobo que l’on ne parvient pas à identifier. Cela permet une prise en charge immédiate et de ne pas laisser ce détail vous gâcher les vacances.

Nous allons évoquer avec vous les éventuels petits problèmes que vous pourriez rencontrer durant l’été, et vous parler des solutions éventuelles. Cependant, la lecture de cet encart ne peut remplacer une consultation chez un médecin, il est essentiel d’en tenir compte.

Les médicaments que nous présentons peuvent être achetés en ligne, par exemple sur lasante.net
Concernant les mycoses de l’été, vous trouverez en complément les préconisations des CHU.

Mycose du corps : pityriasis versicolor

Il s’agit d’une affection absolument sans danger, mais qui peut représenter une gêne esthétique. Le pityriasis versicolor   est   un champignon lipophile, c’est à dire se développant dans un milieu gras comme le sébum de la peau. Il apparaît alors     sur le corps, généralement pas sur le visage et prend une forme tout à fait caractéristique.

Ce sont des tâches d’assez faible taille qui apparaissent sur le dos, la poitrine, les épaules ou le cou, soit hyperpigmentées sous la forme de traces brunes, soit inversement, dépigmentées, avec des taches claires, qui généralement arrivent lorsque l’on a un peu bronzé.

Sachez qu’il s’agit d’une mycose très simple à traiter, même si elle peut revenir de façon périodique. Un traitement sous la forme d’un gel moussant vous permettra de vous en débarrasser, généralement en une seule fois.

Ceux qui l’ont déjà expérimenté peuvent se traiter par avance, en prévention, juste avant le début de l’été. Les taches brunes disparaissent spontanément, les taches claires en revanche, s’atténueront avec votre bronzage. Sachez qu’il n’est pas contagieux, contrairement à ce que l’on a pu penser dans le passé.

Mycose des pieds

Voilà une fois encore une affection très fréquente, absolument pas dangereuse mais dérangeante sur le plan esthétique, la mycose des pieds. Celle-ci apparaît à même la peau, venant s’installer entre les orteils la plupart du temps.

Ce champignon se nourrit de la kératine contenue dans notre épiderme, et le résultat est une désquamation, ou plus communément la peau qui pèle, parfois quelques fissures, et souvent une odeur désagréable. Il s’agit d’une affection pouvant se transmettre, soyez donc vigilant, dès lors que les premiers signes apparaissent, afin de pouvoir vous traiter rapidement pour limiter la gêne occasionnée.

On pourra citer par exemple les fameux pédiluves, que l’on trouve dans toutes les piscines municipales, et qui peuvent malheureusement représenter un environnement de transmission. Pensez également à porter des chaussures légères durant l’été pour éviter la macération et l’humidité près de vos pieds, cela vous permettra d’éviter un certain nombre de problèmes.

La mycose des ongles

Il peut également apparaître durant la belle saison une mycose concernant les ongles, en particulier ceux des orteils. Ce champignon microscopique va s’attaquer alors à votre ongle dans son intégralité, en le dégradant, et la gêne est particulièrement esthétique une fois encore, puisque vous remarquerez une irrégularité importante au niveau de vos ongles d’orteils.

Des traitements très efficaces existent, n’attendez pas que la dégradation soit trop importante car une fois guéris, vos ongles devront repousser pour retrouver un aspect normal.

Les verrues

Les verrues sont également des affections contagieuses que l’on peut attraper facilement durant l’été. Il est également possible de les traiter de diverses manières, avec des produits plus ou moins naturels, mais aussi avec des traitements que vous trouverez en pharmacie, permettant de brûler la verrue par le froid.

Mains et pieds sont fréquemment touchés, mais le visage n’est pas non plus en reste avec la rare mais néanmoins banale verrue labiale par exemple, qui peut apparaître sur une petite zone située sur le pourtour des lèvres.

L’érythème solaire

Ce mot savant désigne en fait tout simplement l’irritation la plus banale de l’été, qui est le coup de soleil. Celui-ci apparaît généralement très vite après une exposition inappropriée ou sur une peau fragile qui n’a pas encore été exposée au soleil. Il sera alors nécessaire d’utiliser une crème permettant de soulager rapidement cette brûlure.

S’il n’est pas trop profond, l’érythème solaire peut guérir après quelques jours, d’autres fois en revanche, quand la peau est trop brûlée, une desquamation importante apparaîtra dans les jours suivant, c’est à dire la peau qui pèle tout simplement, faisant disparaître votre beau bronzage.

Pensez surtout à vous protéger pour le prévenir, sachant que le soleil est également responsable à terme d’affections plus graves comme les cancers cutanés, en particulier le mélanome malin qui s’avère être l’un des plus sévères.