Vous vous questionnez sur la différence entre la protéine en poudre et celle naturelle ? Elles sont en réalité quasi-similaires. De manière générale, consommer des protéines est une nécessité pour l’organisme. Cependant, la forme poudre se consomme uniquement dans les cas où le besoin est accru.

Qu’est-ce qu’une protéine ?

Les protéines sont des longues chaînes d’acides aminés et appartiennent au groupe des macronutriments (avec les glucides et les lipides). Celles-ci sont indispensables à l’organisme où elles y assurent 3 grands rôles :

  • Structurel : les protéines sont considérées comme les « briques » du corps et constituent, par exemple, la peau (collagène), les cheveux et les ongles (kératine).
  • Fonctionnel : elles assurent différentes fonctions vitales comme le transport de l’O2 dans le sang (hémoglobine), la digestion de certaines substances (enzymes), l’immunité (anticorps, immunoglobulines), la contraction musculaire (actine, myosine) etc.
  • Énergétique : comme tous les macronutriments, ces molécules apportent de l’énergie quand elles sont consommées puis dégradées (1g = 4 kcal).

Où trouve-t-on des protéines ?

Les protéines d’origine animale (POA)

Elles constituent les œufs, la viande, le poisson et les produits laitiers. Les POA sont complètes, ce qui signifie que tous les acides aminés essentiels y sont présents. De plus, elles sont bien assimilables par l’organisme.

Les protéines d’origine végétale (POV)

Elles composent principalement les légumes secs (pois chiches, lentilles, haricots rouges, blancs…). Mais également, dans une moindre mesure, les céréales (riz, semoule, pâtes…). Le problème étant que ces dernières sont pauvres en lysine et que les légumineuses manquent de méthionine. Par conséquent, les POV sont moins complètes que les POA. À l’exception du soja et du quinoa, qui contiennent tous les acides aminés indispensables. Cependant, les protéines d’origine végétale restent généralement moins bien assimilables que les protéines d’origine animale.

Qu’est-ce que la protéine en poudre ?

Il s’agit en réalité de protéines naturelles. Ces dernières ont été extraites de l’aliment par différents procédés afin d’être utilisée comme telle. Néanmoins, on lui ajoute différents ingrédients comme des édulcorants ou arômes. Sans cela, il serait désagréable d’en consommer.

Les poudres à base de POA

Ce sont les plus consommées, on trouve notamment la whey issue du lactosérum (à assimilation rapide), les caséines également issues du lait (à assimilation lente) et les protéines d’œufs (à assimilation moyenne).

Les poudres à base de POV

On peut citer les protéines de soja ainsi que les protéines de pois. Elles sont moins consommées étant donné leur plus faible assimilation.

Pourquoi en consommer ?

Normalement, les besoins protéiques d’une personne, ayant une activité physique modérée, sont couverts par l’alimentation. Cependant, dans certaines situations, comme dans la prise de masse de sportifs de force, il est nécessaire de consommer davantage de protéines. Les poudres permettent ainsi la consommation d’une grande quantité de ces nutriments. Par conséquent, elles sont idéales en complément de l’alimentation.

Pour résumer, il faut garder à l’idée que les protéines en poudre sont d’origine naturelle et que leur utilisation dépendent de vos besoins physiologiques.