La perte d’autonomie se définit par l’incapacité d’effectuer tout seul certains gestes dans le quotidien comme faire son hygiène, prendre les repas ou s’exprimer… Cela apparaît souvent à l’âge de 65 ans. Cependant, il n’est pas toujours facile pour une personne d’accepter sa perte d’autonomie. Par contre, si des mesures ne sont pas prises à temps, cela pourra entraîner des accidents.

Pour éviter cela, mieux vaut connaître les signes de la perte d’autonomie et prendre des mesures au bon moment.

Le manque d’équilibre

Plus, le temps passe, et plus, nos muscles s’affaiblissent. Du coup, on perd peu à peu la souplesse et l’équilibre. Le manque d’équilibre se manifeste par la difficulté de se lever, de descendre ou de monter les escaliers, de franchir une marche hésitante…

Dès le moindre signe, il faut rapidement trouver une solution, car le manque d’équilibre entraîne souvent une chute ou une fracture. Vous pouvez contacter une assistante de vie pour accompagner la personne âgée et l’aider dans des situations difficiles par exemple.

La fatigue

La fatigue est assez fréquente chez les personnes âgées. Ce qui est tout à fait normal, car avec l’âge, la force musculaire diminue. Du coup, il devient de plus en plus difficile pour les seniors d’effectuer un déplacement, de porter un objet ou même de s’asseoir sur un canapé.

Tout cela, ce sont des signes de la perte d’autonomie, et dès leur apparition, il faut rester vigilant. Toutefois, pour éviter que l’état s’aggrave, il peut réaliser une activité sportive à sa convenance, même pour 15 minutes en effet. En effet, une fois que les muscles sont sollicités, les forces physiques peuvent s’accroître petit à petit.

Le problème d’hygiène

Quand une personne âgée commence à se négliger, à négliger sa toilette et ses vêtements, c’est qu’elle commence à perdre son autonomie. Ces négligences sont dues aux troubles articulaires et aux troubles de vision. De plus, ils peuvent facilement être fatigués. Du coup, ils ne sont plus très motivés à réaliser ces tâches.

Il en va de même pour la réalisation des tâches ménagères. Pour pallier le problème, engager une assistante de vie ou une aide à domicile sera sûrement la meilleure option. Ce professionnel l’aidera à faire sa toilette, à changer ses vêtements, à faire des courses et à préparer le repas.

Le trouble de mémoire

Eh oui ! Au fil du temps, notre mémoire se dégrade. Et à un moment donné, on oublie d’éteindre la plaque, de fermer la porte, de prendre des médicaments… Ces troubles peuvent s’accompagner d’une difficulté de parler et de s’exprimer. Vous pouvez également remarquer un changement d’humeur et de comportement.

Parfois, ils deviennent agressifs et entêtés. Ses réactions, ses changements d’humeur et tous ses gestes sont tout à fait normaux et ne doivent pas être pris à la légère. Dès qu’ils apparaissent, ils conviennent de prendre rapidement un rendez-vous chez un professionnel de santé.

La tendance à l’isolement

La difficulté de se déplacer, la fatigue, la perte de mémoire et les troubles de vision, tout cela n’est pas facile à accepter. Parfois, ces changements entraînent la dépression, le repli sur soi, voire l’isolement. La solution ? Lui rassurer qu’ils ne doivent pas s’inquiéter, car toute la famille est là pour l’aider.

Toutefois, il ne faut tout de même pas lui rappeler à tout moment qu’il est vieux. Vous pouvez continuer à lui considérer comme tout autre membre de la famille, cela l’aidera certainement à faire face à tous ces changements.