SacIl est tellement courant aujourd’hui qu’une femme porte un sac à main. Il n’en a pas toujours été ainsi pourtant, car avant de devenir un accessoire de mode à part entière, le sac n’a pas toujours été utilisé de cette manière.

Une étoffe grossière au début

C’est bien à partir d’une étoffe grossière, appelée « sak » en hébreu, et faite à partir de poils de chèvre, qu’est né le nom du sac, utilisé pour transporter divers objets. Ensuite le nom des sacs à main est apparu au XIème siècle. Mais il faudra encore quelque 7 siècles pour que l’objet se transforme en accessoire de mode. Au Moyen-âge, les bourses, aumônières et autres ont été créées, car il était interdit de tenir quelque chose à la main. Hommes et femmes y plaçaient alors livres, argent, clés, etc. Puis une pause entre le XVIème et le XVIIème siècle avec « l’invention » des habits à poches, rendant le sac désuet. Il retrouve cependant tout son intérêt au XVIIIème siècle, et sa confection va connaître une orientation particulière.

Le raffinement aujourd’hui

Concrètement donc, l’utilisation des sacs à main de manière courante était étroitement liée à la mode vestimentaire des hommes et des femmes. Ainsi, au XVIIIème siècle, les sacs étaient confectionnés avec soin, ornés et réalisés avec des matériaux délicats (tissu, perles, etc.). Et c’est finalement le XXème siècle les a consacrés comme un accessoire de mode exclusivement féminin. Les créateurs ont alors proposé différents modèles en conformité avec la mode du moment. Les produits en cuir, comme ceux de beausanslogo.com par exemple, mettent le raffinement au premier plan, à travers des articles variés, afin de satisfaire tous les goûts. De ce fait, choisir le sac qui convient pour harmoniser sa tenue en toute occasion est devenu naturel aujourd’hui.