Bien manger est essentiel pour la santé et le bien-être du nourrisson. Il est donc important que celui-ci progresse dans son alimentation. Entre lait maternel et lait de croissance, que faut-il lui donner ? Et vers quel âge le nourrisson a-t-il besoin d’une diversification alimentaire ?

Alimentation de bébé : lait maternel ou lait de croissance ?

A priori, le lait maternel demeure la meilleure source d’alimentation pour les nourrissons âgés de 0 à 6 mois. En plus d’être spécialement adapté au système digestif du bébé, le lait maternel couvre à lui seul tous les besoins nutritionnels du tout petit jusqu’à ses 6 mois. Extrêmement riche en anticorps, il aide l’organisme de bébé à lutter plus efficacement contre les bactéries et les virus.

Les mamans qui ne peuvent pas allaiter leur nourrison, quant à elles, peuvent nourrir leur tout petit avec du lait de croissance. Véritable source de vitamines, calcium, phosphore, protéine et fer, le lait de croissance couvre parfaitement les besoins nutritionnels des nourrissons âgés de 1 ans et plus, tout en les aidants à progresser dans son alimentation. Il se mélange généralement avec de l’eau faiblement minéralisée.

La diversification alimentaire pour faire progresser bébé dans son alimentation

La diversification alimentaire se fait généralement à l’âge de 6 mois. Elle permet au nourrisson de découvrir de nouvelles saveurs et habituer son petit estomac à d’autres aliments que le lait.

Les fruits et légumes sous forme de soupe ou de purée sont parfaits pour commencer la diversification alimentaire du nourrisson tout en douceur. Pour assurer une bonne progression alimentaire à son tout petit, il est recommandé de commencer par ajouter une cuillerée de purée de légume ou de fruit dans le biberon du tout petit. Ensuite, lui donner une ou 2 cuillères de purée par jour, afin de l’adapter peu à peu aux nouvelles saveurs et textures de son alimentation.

Il est également recommandé de toujours commencer la diversification alimentaire d’un nourrisson par les légumes (carottes, haricots verts, épinards, courgettes sans peau ni pépins, potirons, blancs de poireau…), et d’attendre au moins 2 semaines pour intégrer les fruits à son repas.

Plus d’informations sur les produits de puéricultures qui aident le bébé à bien à manger(tétine, tire lait, etc.), sur la boutique en ligne : www.bambinou.com.