Les journées commencent à se raccourcir, les manteaux sont de nouveau de sortie et il pleut quand on regarde dehors… pas de doutes, l’hiver arrive.

Que ce soit lié à des problèmes physiques ou psychiques, cette période de l’année est bien souvent rude pour notre organisme. Voici quelques conseils pour vous aider à passer la saison hivernale en pleine forme.

 

Pratiquez une activité physique

Il est souvent plus difficile de se motiver à aller faire du sport lorsqu’il fait froid. On a tendance à privilégier le « cocooning » et rester confortablement dans son canapé bien au chaud.

Pourtant, pratiquer une activité sportive vous permettra d’éviter de prendre du poids alors que l’organisme a naturellement tendance à stocker les graisses durant cette période de l’année. Surtout, cela stimulera votre système immunitaire, améliorera vos capacités cardiovasculaires et vous aidera à moins tomber malade. Le sport permet également de garder le moral !

Si courir dehors ne vous motive pas, de nombreux sports peuvent se pratiquer en intérieur, seul ou à plusieurs. Outre la salle de fitness, il est généralement possible de pratiquer du badminton ou du squash par exemple sans être inscrit à un club. Il est en effet possible de réserver un court pour une heure à de nombreux endroits. Le yoga est également une activité à la mode très saine pour le corps et le mental. Sachez également qu’il n’est pas nécessaire de pratiquer une activité à haute intensité, 30 minutes de marche rapide par jour est excellent pour l’organisme.

Article inspiré de beaute-sante-bienetre.fr

Mangez sainement et faites le plein de vitamine C

 

L’hiver, notre organisme est plus attiré par les éléments gras que par une salade diététique. Lorsqu’il fait froid, notre corps subit une importante déperdition d’énergie. Toutefois, contrairement aux idées reçues, manger gras et sucré n’est pas la bonne solution.

Il est plutôt recommandé de penser avant tout à la valeur nutritive des aliments que vous mangez. Privilégiez autant que possible les fruits et les légumes. Pensez également à la vitamine C qui vous aide à rester en forme et contribue à renforcer le système immunitaire. Or, c’est en hiver que l’on tombe le plus souvent malade.

Toutefois, bien manger ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous faire plaisir par moment. Il serait tout de même dommage de passer un hiver sans profiter d’une bonne raclette !

Ne montez pas trop le chauffage

Lorsqu’il fait très froid dehors, notre première envie est de mettre le chauffage à fond et de faire la marmotte. Cela n’est pas une bonne idée. Les radiateurs assèchent l’air, ce qui altère la sécrétion des voies respiratoires et augmente le risque de tomber malade.

La température de votre habitation ne devrait pas excéder les 20°C. Si vous le pouvez, installez des humidificateurs d’air et versez-y dans l’idéal quelques gouttes d’une huile essentielle pour purifier l’air ambiant.

Enfin, pensez à aérer votre logement au moins 10 minutes par jour et évitez de dormir avec le chauffage allumé dans votre chambre.

Exposez-vous au soleil

 

En hiver, les journées sont courtes et le froid nous incite à rester à l’intérieur. Nos modes de vie modernes nous obligent à travailler pour la plupart d’entre nous en intérieur et nos activités sont de moins en moins en contact avec la nature.

Il est pourtant très important de s’exposer à la lumière du soleil. N’hésitez pas par exemple à faire une marche en nature pour vous oxygéner.  Outre son apport en vitamine D, le soleil est une source d’énergie essentielle au bon fonctionnement de notre organisme. La lumière du soleil stimule la sécrétion de sérotonine et joue le rôle de repère pour notre horloge interne. Lorsque celle-ci est dérégulée, cela peut provoquer de nombreux problèmes sur l’organisme.

Même si vous vous exposez au maximum à la lumière du soleil, il peut arriver que cela ne soit pas suffisant. L’intensité lumineuse du soleil (mesurée en lux) est en moyenne 5 fois supérieure en été qu’en hiver. Sachant que les journées sont plus courtes et que nos modes de vie ne nous incitent pas à être dehors, un manque d’exposition à la lumière du soleil concerne la majorité d’entre nous.

Pensez à la luminothérapie, un complément très utile pour passer un bon hiver

 

Une des conséquences les plus connues à ce manque de lumière est la dépression saisonnière, également appelée troubles affectifs saisonniers. Selon certaines études, entre 10 et 15% de la population serait concernée en France.  Le blues hivernal est une forme de dépression saisonnière plus mesurée et qui ne se répète pas d’années en année.

Mais le manque de lumière peut également provoquer des troubles du sommeil et des crises de boulimie du fait d’un dérèglement de l’horloge biologique interne.

Le principe de la luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement devant une lampe à large spectre afin de compenser un manque d’exposition naturel. Le temps d’exposition varie en fonction de la distance d’utilisation et de la puissance de la lampe mais doit durer environ 30 minutes.

La luminothérapie permet de réguler la sécrétion de mélatonine et de sérotonine. Elle va synchroniser les rythmes circadiens avec notre vie courante et ainsi traiter un grand nombre de pathologies.

La luminothérapie permettrait par exemple de traiter plus de 90% des dépressions saisonnières en moins de 3 semaines. Si vous cherchez à vous procurer un appareil de luminothérapie, nous vous recommandons le site Lux Thérapie qui propose un large choix de produits au meilleur prix et de nombreux conseils d’utilisation.

Pensez à bien dormir

 

Dernier conseil, pensez à bien dormir. Notre organisme et nos défenses immunitaires sont moins efficaces pour lutter contre les virus lorsque nous sommes fatigués. Pour la majorité d’entre nous, l’idéal est de dormir entre 7h et 8h par nuit. N’oubliez pas qu’une dette de sommeil ne se compense pas simplement en dormant plus à un moment donné.

Enfin, dormir suffisamment vous aide également à réguler votre appétit et à être de meilleure humeur.