Le blanchiment des dents est une technique qui consiste à donner de l’éclat aux dents. Il éclaircit les colorations de l’email et de la dentine d’une dent en utilisant différentes solutions. Il présente des avantages mais en même temps des risques.

Les avantages et les inconvénients du blanchiment dentaires

Le blanchiment des dents est une solution parfaite pour donner de l’éclat aux dents. Il est le reflet d’une bonne hygiène dentaire. C’est un moyen qui montre qu’on prend soin de l’apparence. Ce traitement doit être effectué par un professionnel qui reste la meilleure des solutions si on désire blanchir les dents à la couleur souhaitée. Cela permet également aux gens de se sentir mieux dans leur peau et de les décomplexer par rapport à leur sourire.
Toutefois, toutes bonnes choses comportent des inconvénients y compris le blanchiment des dents. En effet, les produits utilisés contiennent du peroxyde d’hydrogène ou d’autres composés qui en libèrent. Ceux-ci entraînent l’hypersensibilité des dents, l’altération de l’émail qui devient plus poreuse, la fragilisation des dents, l’irritation de la peau, des muqueuses, des yeux, de l’estomac, de l’intestin et des voies respiratoires. Outre ceux-ci, ce peroxyde d’hydrogène peut aussi être un facteur favorisant le développement des cancers parce qu’il stimule la croissance ou la multiplication des cellules cancéreuses.

Fonctionnement du blanchiment des dents

Lorsqu’on parle de blanchiment des dents, il existe deux manières de procéder qu’on envisage d’utiliser de simples dentifrices ou des méthodes professionnelles. La première est l’action en profondeur et en surface qui agit directement sur la couleur naturelle des dents jusqu’à 8 teintes environ. Cette technique se base pour la plupart sur du peroxyde de carbamide ou d’hydrogène. Mais, le blanchiment dentaire peut aussi être effectué à l’aide d’une lampe à faisceau laser ou infrarouge. Ce procédé est efficace parce que le rayon laser va élever la température des dents de 8 degrés Celsius et va pousser l’agent actif à mieux s’infiltrer. Enfin, on a également l’utilisation des bandelettes qui entraîne des effets secondaires tels que les brûlures aux gencives, les aphtes,…
Quant à la seconde manière, c’est l’action en surface uniquement qui consiste à utiliser des dentifrices spéciaux. Dans ce procédé, on exploite juste l’effet abrasif de ces derniers pour enlever les taches superficielles. Ici, l’effet n’est pas permanent puisque seule la couche superficielle des dents est traitée.